FONTAINES BLANCHES
DéfinitionXs Acide : cf. définition du pH. Anion : ion (particule formée d’un ou plusieurs atomes) qui porte une ou plusieurs charges électriques négatives. Exemple : le fluor est un atome avec 1 charge négative : F-. Brèche : roche formée d’au moins 50% d’éléments anguleux de roches (supérieurs à 2 mm) pris dans un ciment. Cation : ion (particule formée d’un ou plusieurs atomes) qui porte une ou plusieurs charges électriques positives. Exemple : l’aluminium est un atome avec 3 charges positives : Al3+. Calcaire : roche sédimentaire carbonatée composée d’au moins 50% de carbonate de calcium. Conductivité : La conductivité de l'eau est sa capacité à conduire le courant électrique. Ce sont les impuretés qui font de l’eau un bon conducteur électrique. Une eau pure est un très mauvais conducteur. La conductivité est proportionnelle à la quantité de minéraux dissous dans l’eau. Ainsi, plus l’eau est minéralisée, plus la conductivité sera élevée. Cornieule (ou cargneule) : roche sédimentaire carbonatée, d’aspect vacuolaire (pleine de petit trous), de teinte jaune à rouille. Elles sont surtout calcaires dolomitiques. Les cornieules sont dues à la dissolution de la dolomite par des eaux chargées en sulfates. Dolomie : roche sédimentaire carbonatée composée d'au moins 50 % de dolomite, un carbonate à la fois de calcium et magnésium. Ecoulement turbulent : écoulement irrégulier, agité, avec de petits tourbillons Flysch : alternance de grès et de schistes issue d’une avalanche rocheuse sous-marine. Le terme "flysch" dénote plus le mode de formation (agrégation de débris rocheux) que la composition chimique de la roche. pH : En chimie, le pH permet de mesurer l’acidité ou l’alcalinité d’une solution aqueuse (un liquide qui contient de l’eau). L’échelle des pH s’étend de 0 à 14 (cf. figure). Dans cette échelle, la variation d’une unité entraine une variation d’un facteur 10. L’eau pure a un pH de 7 et elle est considérée comme neutre. Les solutions qui ont un pH inférieur à 7 sont dites acides, alors que celles qui ont un pH supérieur à 7 sont dites alcalines, ou basiques Roche carbonatée : roche sédimentaire dont la composition en carbonates est d'au moins 50 %, comme le calcaire ou la dolomie. Trias : période géologique comprise environ entre – 250 et – 200 millions d’années. Le Trias est précédé du Permien et suivi par le Jurassique. Durant le Trias, de nombreuses roches de la famille des « évaporites » se sont formées en Europe. Les évaporites sont des roches riches en sels. Celles-ci se forment dans des milieux avec de faibles tranches d’eau et une importante évaporation (lagunes, lacs salés). L’eau s’évapore (d’où le nom évaporite), mais pas le sel, ce qui provoque un enrichissement en sels des roches qui se forment. Les principales mines de sel de Suisse, comme celle de Bex, datent du Trias. Des concentrations élevées ont également été mesurées au site des Fontaines Jaunes pour les mêmes raisons. Summary The White Spring (“Fontaines Blanches”) gushes over the path that leads to Chésery Lake (picture 1). This is one of the main sources of the Vièze river. The water is white because of the turbulent flow that leads to air bubbles in the water, a bit like the foam from the waves on the coastline. The real White Spring catchment basin is much larger than it looks because of the karstic landscape (figure a). Water infiltrates into ground cracks and dissolves rocks. This chemical attack creates cavities that eventually merge to form an underground caves network, in which groundwater passes through. This water reappears above the surface through resurgences (springs). The water that infiltrates under Chésery Lake flows into this spring. A fluorescent dye had been spread throughout the lake in 1987 and had exited less than four days later in the White Spring.